info-patient
Avant de consulter le dentiste

Avant de consulter le dentiste

Perte d’une dent (avulsion): Il peut arriver qu’une dent soit complètement délogée lors d’un traumatisme (chute, coup, accident etc.…).

Chez l’enfant, la dent de lait ou de bébé ne peut être réimplantée avec succès. On doit alors demander à l’enfant de mordre sur un coton pendant 20 minutes pour contrôler le saignement.  La fée des dents pourra ensuite aller faire son tour.  Toutefois, s’il y a un trauma au visage, il est recommandé de voir le dentiste ou le médecin afin de s’assurer qu’il n’y ait pas de blessures plus graves.

Chez l’adulte, vous devez voir le dentiste dans les 30 premières minutes afin qu’il réimplante la dent et qu’il contrôle le trauma. Il est important de conserver la dent dans la bouche ou dans le lait jusqu’à la réimplantation. S’il est impossible de voir le dentiste dans le temps requis, il est recommandé de nettoyer la dent avec de l’eau stérile ou la salive et de tenir la dent à sa place jusqu’au traitement d’urgence.

 

Perte d’une couronne dentaire, facette ou pont dentaire : Lorsqu’on perd une couronne, une facette ou un pont dentaire, c’est une décimentation.  Il faut rapidement consulter le dentiste afin qu’il puisse procéder à la recimentation, si c’est possible.

 

Fracture d’une dent : Si une dent se fracture subitement et que la pulpe est exposée (saignement ou tache rose visible), il faut se rendre immédiatement chez le dentiste pour recevoir un traitement d’urgence. Si la pulpe ne semble pas exposée, il faut appeler le dentiste le plus rapidement possible afin de fixer un rendez-vous en examen dentaire spécifique et d’urgence.   À ce moment, le dentiste déterminera le traitement approprié et fixera un rendez-vous afin de réparer la dent fracturée.

 

L’articulation temporo-mandibulaire (ATM) : Si des craquements, des douleurs, une déviation ou un élancement à l’articulation de la mâchoire survient, cela peut être attribuable à plusieurs facteurs comme le fait de mâcher de la gomme excessivement, de ronger ses ongles, d’appuyer sa main sur le menton ou la joue etc.  Dans ces cas, on peut soulager la douleur en prenant une médication analgésique ou anti-inflammatoire ou encore un relaxant musculaire.

Il est sage de consulter son dentiste lorsque les symptômes ci-dessus, reliés à l’articulation temporo-mandibulaire, sont constatés.  Une évaluation buccale et radiologique sera effectuée afin de déterminer si un traitement ou une plaque occlusale est recommandée ou si vous devez être vu par un spécialiste.  Souvent, l’ostéopathie et la physiothérapie peuvent répondre positivement aux problèmes impliquant l’articulation temporo-mandibulaire (ATM).

 

Douleurs et sensibilités aux dents

Élancements et pulsations à la dent : Lorsqu’on ressent des élancements ou des pulsations à une dent, c’est habituellement le signe que le nerf de la dent est atteint (pulpite).   Si le nerf est légèrement atteint,  il arrive que la douleur s’estompe dans les 3 à 5 jours avec un analgésique (anti-douleur). Si la douleur augmente et devient intolérable, même avec la prise de l’analgésique, il est nécessaire de fixer un rendez-vous en examen dentaire spécifique et d’urgence chez le dentiste.  Si possible, ce dernier procédera à un traitement d’urgence afin de soulager la douleur temporairement et déterminera si la dent nécessitera un traitement de canal afin de la conserver le plus longtemps possible.

Au niveau des dents postérieures supérieures, il est fréquent qu’une douleur soit ressentie lors d’un début de rhume ou de congestion des sinus.  Si la douleur persiste dans les 7 jours suivant la prise d’analgésique et de décongestionnant, il est souhaitable de consulter le dentiste.

 

Thermique (au chaud ou au froid) : Si la douleur est ressentie que quelques secondes seulement au contact d’aliments et de liquides chauds ou froids, c’est habituellement dû à de l’hypersensibilité dentinaire. Une pâte dentifrice désensibilisante en vente libre à la pharmacie est suffisante pour soulager cet inconfort. Par contre, si la douleur persiste plus de 5 minutes après la prise d’aliments ou de liquides, il est nécessaire de prendre rendez-vous avec le dentiste en examen dentaire spécifique et d’urgence pour déterminer la possibilité d’une pulpite dentaire.

 

À l’air frais: La douleur peut provenir soit en raison d’une hypersensibilité dentinaire ou en raison d’une obturation dentaire défectueuse ou d’une carie.

 

Au sucré : La douleur provient soit d’une obturation dentaire défectueuse ou d’une carie profonde.

 

Ulcères et aphtes: L’ulcère unique rouge avec halo blanc est habituellement de nature traumatique donc souvent dû à une morsure.  Si l’ulcère ne guérit pas à l’intérieur de 15 jours, consultez le dentiste.

Les ulcères multiples et petites sont des aphtes et une consultation chez le dentiste en examen dentaire spécifique et d’urgence est nécessaire afin d’obtenir un diagnostic précis et un traitement approprié.

Les ulcères aphteux et généralisés dans la bouche ainsi que la sensation de brûlure de la langue peuvent survenir si on utilise une pâte dentifrice contenant du laurysulfate de sodium. Il faut alors changer le dentifrice pour un autre ne contenant pas cet ingrédient.

 

Enflure (abcès) : Si vous constatez de l’enflure, il s’agit possiblement d’une infection à une ou plusieurs dents.  Il faut consulter le dentiste en examen dentaire spécifique et d’urgence pour obtenir un diagnostic.  Par la suite, ce dernier vous prescrira un antibiotique en prenant bien soin de fixer un rendez-vous ultérieur pour procéder à un traitement de canal ou à une extraction dentaire suivant la prise de l’antibiotique.

S’il est impossible de voir le dentiste rapidement et que l’enflure augmente, rendez-vous le plus rapidement possible à l’urgence de l’hôpital.