info-patient
Le pont dentaire

Le pont dentaire

Le pont dentaire conventionnel est une prothèse partielle fixe utile pour combler l’espace d’une ou plusieurs dents manquantes. Il est fixe puisqu’il est impossible de l’enlever comme on peut le faire avec un partiel.

Le pont dentaire est une alternative à l’implant mais implique que nous devons s’appuyer sur les dents adjacentes (piliers) servant à fixer le pont par des couronnes. Le dentiste considère cette avenue possible lorsque ces dents ont subi des réparations importantes.

Il peut-être possible de procéder à deux autres types de ponts qu’on nomme « pont papillon et pont californien ». Ces derniers sont supportés par des ailerons ou incrustations fixés sur les dents attenantes. Le pont papillon est toutefois moins solide à long terme que le pont dentaire conventionnel et californien mais peut très bien servir à des endroits spécifiques de la bouche.

Les circonstances nécessitant un pont dentaire

Le pont dentaire puise sa force dans les cas où on désire combler l’espace, non esthétique, laissé par une dent manquante.  Cet espace encourage les autres dents à s’incliner et à se déplacer pour ainsi ouvrir la porte aux maladies des gencives.

Le pont dentaire permet une meilleure élocution (parler).  Il améliore grandement la mastication en évitant qu’une charge démesurée affaiblisse les autres dents et mène à des problèmes graves comme ceux à l’articulation temporo-mandibulaire (ATM).