info-patient
Les obturations dentaires (plombages)

Les obturations dentaires (plombages)

Les obturations ou restaurations dentaires sont mieux connues sous le terme « plombages ».  Les obturations dentaires ou plombages remplacent la structure cariée de la dent qui est enlevée par le dentiste.

À la dentisterie de Monnoir, nous privilégions les obturations en composite ou « blanc » à ceux en amalgame « gris ».  La raison est simple, le matériau composite est moins nuisible pour la santé que l’amalgame contenant du mercure.  De plus, il offre un aspect beaucoup plus esthétique que son acolyte.

 Les matériaux utilisés pour les obturations dentaires et leurs particularités

L’amalgame est un matériau dur qui crée une grande tension à l’intérieur de la dent et a tendance à fracturer les dents ou à tout le moins les fissurer avec le temps.  L’amalgame exige que le dentiste enlève plus que la carie pour insérer correctement ce matériau. Il doit également enlever une partie de la structure saine de la dent afin que le processus d’adhésion soit optimal. Nous déconseillons d’opter pour la solution économique en acceptant l’amalgame comme choix de matériau sur les dents permanentes.

Avec les obturations en composite, le dentiste conserve une plus grande partie de la structure saine de la dent lorsqu’il enlève la carie. Les obturations dentaires en composite ont une durée de vie moyenne variant entre 3-8 ans.  Une hygiène dentaire impeccable et le respect des suivis préventifs prescrits par l’hygiéniste dentaire et le dentiste permettent de prolonger la durée de vie des obturations en composite.

Afin de recourir à un traitement plus durable et qui persistera généralement au-delà de 10 ans, l’incrustation ou la couronne dentaire en céramique sera alors l’option à considérer, voir technologie CEREC.

Les obturations dentaires chez les enfants

Chez les enfants de 9 ans et moins, la Régie de l’Assurance-Maladie couvre seulement les obturations en amalgame sur les molaires primaires et permanentes.  Plusieurs assureurs remboursent le composite chez les enfants.  Il revient alors aux parents à se renseigner auprès de leur assureur et faire le bon choix quant au type de matériau à utiliser lors des traitements chez le dentiste.